L’alliance Faurecia – Air Liquide

Le 12 octobre, l’équipementier automobile Faurecia et Air Liquide annoncent un accord de développement afin d’accélérer l’utilisation d’hydrogène pour les poids lourds.

Ensemble ils ont pour ambition d’accélérer le déploiement de la mobilité zéro-émission des poids lourds.

En ciblant cette catégorie de véhicules, Faurecia et Air Liquide s’adressent à un segment à fort potentiel. En effet, ils estiment que d’ici à 2030, la production de véhicules à pile à combustible pourrait représenter 2,5 millions de véhicules, dont 20 % pourraient être des poids lourds. Grâce à leur usage intensif, ceux-ci pourraient représenter près de 60 % des besoins du marché de la mobilité.

Crédits Photos Faurecia

Comment ? Avec des réservoirs pour l’hydrogène liquide

L’équipementier Faurecia propose déjà des réservoirs d’hydrogène gazeux. Mais pour ce marché, Faurecia vise à doubler la capacité d’hydrogène dans le véhicule en intégrant des réservoirs d’hydrogène sous forme liquide.

Particulièrement adaptés aux longues distances, les réservoirs d’hydrogène liquide pour les véhicules à pile à combustible permettent de doubler la capacité de stockage d’hydrogène embarqué par rapport à la quantité d’hydrogène stockée sous forme gazeuse. Par conséquent, les camions bénéficiant de la technologie de stockage d’hydrogène liquide ont deux fois plus d’autonomie, tout en bénéficiant d’un temps de rechargement rapide et d’une charge utile inchangée.

Air Liquide apportera pour sa part son expertise reconnue sur toute la chaîne de valeur de l’hydrogène liquide, y compris dans la cryogénie extrême, les technologies de stockage, les interfaces de rechargement et sa connaissance des infrastructures.

De son côté, Faurecia apportera son expertise des architectures et de l’intégration de systèmes, ses compétences reconnues en matière de tests et simulations, son savoir-faire et son implantation dans l’industrie automobile mondiale, ainsi que ses relations privilégiées avec les constructeurs de véhicules.

Aucun doute, l’hydrogène sera un des vecteurs clés de la décarbonation des transports. Emmanuel Macron l’a confirmé dans son plan d’investissements France 2030.

PARTAGER CET ARTICLE
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
E-mail
ARTICLES EN LIEN

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.