Le train à hydrogène Coradia iLint d’Alstom circule pour la première fois en France

Le train Coradia iLint d’Alstom, premier au monde à être alimenté grâce à l’hydrogène, a fait ses premiers tours de roue en France le 6 septembre 2021, sur les voies du Centre d’Essais Ferroviaires à Valenciennes (Nord), en présence de Jean-Baptiste Djebarri, Ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des Transports, et de Jean-Baptiste Eyméoud, Président d’Alstom France. 

Alstom s’est mobilisé dès 2013 autour du lancement d’un train régional équipé de piles à combustible à hydrogène.

Après les 41 rames commandées par 2 Landers allemands et des expérimentations réussis en Europe, le train iLint 100% hydrogène continue ses démonstrations, en passant maintenant par la France.

D’ailleurs, cette année, la France a rejoint le cercle des « pays fondateurs » avec une commande par la SNCF de 12 rames Coradia Polyvalent bi-mode (traction électrique/caténaire et hydrogène/piles à combustible) pour le compte des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche Comté, Grand Est et Occitanie.

Nous rappelons que ces démonstrations, s’inscrivent dans l’ambition nationale de transition énergétique visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et le bruit dans les transports, enjeu soutenu par l’État français au travers de son Plan Hydrogène, initié en 2018. Cette présentation s’inscrit également dans le cadre du Plan de Relance et des Projets Importants d’Intérêt Européen Commun (PIIEC) lancés par l’Union européenne en 2020.

Crédit photo : Samuel Dhote

PARTAGER CET ARTICLE
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
E-mail
ARTICLES EN LIEN

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.