De l’hydrogène naturel et une nouvelle levée de fond pour 45-8 ENERGY

Un an et demi après son 1er tour de table d’1.3M€, 45-8 ENERGY, la société française qui explore le sous-sol dans le but de produire de manière éco-responsable et en circuit court de l’hélium et de l’hydrogène naturel, vient de finaliser sa seconde levée de fonds, de 4.9 millions d’euros auprès de 3 partenaires privés et publics: HELING, Bpifrance et TotalEnergies Développement Régional.

Pour Nicolas Pellissier, le co-fondateur, il devient plus que jamais nécessaire de trouver des solutions éco-responsables pour assurer une résilience à nos territoires, particulièrement en termes d’approvisionnement de ressources stratégiques.

Avec cette nouvelle levée de fonds, 45-8 ENERGY signe pour l’avenir et plus précisément, pour l’émergence de deux filières européennes indispensables aux industries dans un contexte de transition écologique: l’hélium et l’hydrogène naturel.

Pourquoi ces explorations ?

Les deux co-fondateurs de 45-8 ENERGY, Nicolas Pélissier et Benoît Hauville sont partis de deux constats forts :

  • Le premier,  100% de l’hélium consommé en Europe de l’Ouest est importé des Etats-Unis, du Qatar et de l’Algérie à grands frais énergétiques. En 2018, cela représentait 31 millions de mètres cubes, le deuxième marché mondial avec près de 19% de la consommation.
  • Le second, 95% de l’hydrogène consommé provient du vaporéformage d’hydrocarbures et de charbon qui, pour 1t d’hydrogène produit rejette 10t à 12t de CO2.

L’exploration et de la production éco-responsable d’hélium et d’hydrogène naturel a tout naturellement sa place dans le mix énergétique.

UN PREMIER PILOTE DE PRODUCTION HÉLIUM EN FRANCE

45-8 ENERGY ambitionne à travers ce premier projet pilote de capter et de valoriser un gaz riche en hélium s’échappant naturellement en surface via des sources thermo-minérales et une faille géologique importante du sud nivernais. Pour ce faire, un procédé de valorisation de l’hélium compact et éco-responsable est en cours de développement avec le Laboratoire Réactions & Génie des Procédés (LRGP),  l’Université de Lorraine, le CNRS et Naldeo Technologies et a, par ailleurs, reçu le soutien du Ministère chargé de l’Industrie dans le cadre du “Plan de Relance – Secteurs Stratégiques”.

Objectifs :

  • Atteindre 6000T/an d’hydrogène décarboné représentant 1,5 fois la production actuelle d’hydrogène décarboné en Europe
  • Atteindre 3 Mm3/an d’hélium couvrant 12% de la consomma􀆟on annuelle actuelle d’hélium gazeux en Europe
PARTAGER CET ARTICLE
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
E-mail
ARTICLES EN LIEN

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.